Canicule, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes

Retrouvez toutes les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé pour faire face aux fortes chaleurs et à la canicule au quotidien, au travail et bénéficiez d’un accompagnement personnalisé si vous êtes en situation de vulnérabilité.
 

Au quotidien : adoptez les bons gestes 

Pour éviter les accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur :

  • buvez régulièrement de l’eau ;
  • évitez l’alcool ;
  • mangez en quantité suffisante ;
  • maintenez votre maison au frais : fermez les volets le jour, aérez la nuit ;
  • mouillez votre corps ;
  • évitez l’activité physique aux heures les plus chaudes de la journée ;
  • protégez votre peau du soleil ; 
  • si vous prenez un traitement, vérifier le avec votre médecin, certains médicaments pouvant aggraver l’effet de la chaleur ;
  • si vous vous sentez mal, signalez-le rapidement : appelez le 15 ;
  • donnez et prenez des nouvelles de vos proches.

Canicule et Covid-19


Si la canicule s’installe en France, le coronavirus continue quant à lui de circuler, continuez à respecter les gestes barrières pour lutter contre la propagation de l’épidémie :

  • lavez-vous les mains régulièrement ;
  • portez le masque ;
  • respectez une distance d’un mètre.

Si vous travaillez : prenez des précautions

Exposé à la chaleur, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température, des gestes simples permettent d’éviter la déshydratation, le coup de chaleur et les accidents :

  • buvez régulièrement ;
  • portez des vêtements légers qui permettent l’évaporation de la sueur (ex. : vêtements de coton), amples, et de couleur claire si le travail est à l’extérieur ;
  • signalez à votre employeur si vos vêtements et équipements de protection individuelle sont sources d’une gène supplémentaire ;
  • protégez-vous la tête du soleil ;
  • adaptez votre rythme de travail selon votre tolérance à la chaleur ;
  • demandez à votre employeur d’organiser le travail de façon à réduire la cadence, notamment en aménageant les plages horaires de travail ;
  • réduisez ou différez les efforts physiques intenses, et demandez à votre employeur de reporter les tâches ardues aux heures les plus fraîches.
  • demandez à votre employeur d’alléger la charge de travail par des cycles courts travail/repos ;
  • évitez toute consommation de boisson alcoolisée (y compris la bière et le vin) et limitez la consommation de boissons contenant de la caféine (elles aggravent la déshydratation) ;
  • faites des repas légers et fractionnés ;
  • redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments ;
  • et si malgré toutes ces précautions vous vous sentez mal, signalez le à votre employeur ou vos collègues.

Canicule et employeurs

Pour limiter les risques d’accidents du travail liés à de fortes chaleurs, les employeurs doivent mettre en place une série de précautions afin de protéger les travailleurs les plus exposés.
Pour en savoir plus, consultez le dépliant d’information aux employeurs : vague de chaleur, je me prépare et j’agis.

Si vous êtes vulnérable : demandez conseil et faites-vous accompagner

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région, n’hésitez pas à demander conseil auprès de la plateforme téléphonique d’information « Canicule » ouverte depuis le vendredi 7 août. 
Ce numéro vert, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h), permet d’obtenir des conseils pour vous protéger et protéger votre entourage.

Si vous êtes en situation de handicap et de vulnérabilité, inscrivez-vous sur le registre canicule en mairie ou au centre communal d’action sociale (CCAS), afin de recevoir de l’aide de bénévoles.
Et si vous-même vous connaissez des personnes vulnérables (personnes handicapées, personnes âgées ou personnes fragiles qui sont isolées), incitez-les à s’inscrire sur le registre canicule et prenez de leurs nouvelles régulièrement.