Coronavirus: consultez les informations officielles du Gouvernement.
Un nouveau numéro pour vous aider : le numéro 0800 360 360 (services et appels gratuits).

Comment choisir un jeu ou un jouet pour un enfant en situation de handicap ?

Les Fêtes approchent et vous cherchez un cadeau pour un enfant qui est en situation de handicap. Tous les jeux et jouets ne sont pas forcément adaptés. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir.

Jouer est essentiel au développement

Au-delà de leur fonction ludique, les jeux et jouets peuvent être utilisés en séance de rééducation, notamment avec les enfants plus jeunes et y compris des enfants en situation de handicap. Il s’agit par exemple de ballons pour travailler l’équilibre, de jeux de société pour stimuler la mémoire, le langage, etc. Mais comme le rappellent certains professionnels de la petite enfance, le jeu libre est lui aussi très important. On entend par jeu libre, un jeu non structuré et sans autre objectif que le plaisir.

Comment orienter votre choix de jeux ou jouets ?

Certains jeux permettent de stimuler des fonctions en plus du divertissement qu’ils apportent. Dans ce cas, un jeu ou un jouet est plus ou moins adapté aux situations de handicap mental, moteur, sensoriel, ou aux troubles du spectre autistique (TSA), au trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), aux troubles dys, etc.

Certains jeux peuvent développer :

  • la motricité / l’équilibre : jeux de manipulation, de construction, d’encastrement, balles, ballons, d’équilibre, toupie géante, parcours moteurs, piscine à balle, etc ;
  • le langage / l’imagination/ la mémoire : livres, jeux de société, jeux de cartes (vous pouvez ajouter un porte-cartes si cela peut aider l’enfant à les tenir), boîte à histoire ou compteuse numérique, jeux de marionnettes ou symboliques -poupées, figurines, boîtes à mots, dés à histoire, jeux de mémoire, dominos, etc ;
  • les sens (l’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat) : jeux musicaux, bouteilles sensorielles, livre tactile, loto tactile ou jeux olfactifs, bijoux à mordiller, CD de bruits blancs (sons de la nature, battements du cœur), veilleuse sensorielle, bac d’exploration, etc.

Selon les envies de votre enfant ou adolescent, vous pourrez orienter votre choix vers des jeux tournés sur les activités suivantes : dessiner, lire, raconter, explorer, manipuler, éprouver des sensations, etc. Il existe des sites où sont répertoriés des jeux accessibles. Par exemple, sur le site du réseau Luciole vous pourrez trouvez des jeux adaptés aux enfants en situation de handicap mental sévère. 

Pensez à questionner la nourrice ou l’assistante maternelle, les professionnels de l’école ou de l’établissement qui peuvent vous donner des indices sur les jeux et jouets vers lesquels les enfants ou les adolescents se tournent le plus spontanément.

À savoir

Votre enfant est en situation de handicap mental sévère ? Vous trouverez un répertoire des jeux accessibles selon les envies de l’enfant ou de l’adolescent (dessiner, lire, raconter, explorer, manipuler, éprouver des sensations) sur le site du Réseau Luciole.

Soyez attentifs aux normes de sécurité

Il est important de vérifier que le jeu répond aux normes de sécurité en vigueur dans sa catégorie. Par exemple : l’enfant ne doit pas risquer d’avaler une pièce ou se blesser en l’utilisant (se pincer, se couper, etc.).

4 réflexes de sécurité avant d’acheter un jouet

  1. Vérifiez que le jouet choisi comporte bien le marquage « CE ».
  2. Lisez attentivement tous les avertissements présents sur les emballages.
  3. N’hésitez-pas à manipuler le jouet lors de votre achat. Notamment pour vérifier que les petites pièces sont solidement attachées.
  4. Choisissez des jouets adaptés à l’âge des enfants, à leurs aptitudes ou à leur niveau de compétence.

Sécurité des jouets, DGCCRF, 2021.

Où trouver un jeu adapté au handicap d’un enfant ?

Vous pouvez trouver un jeu ou un jouet adapté au handicap de votre enfant :

  • en magasin : pour voir les produits et demander conseil ;
  • sur internet : dans ce cas, il est important de  vérifier la fiabilité du site marchand ;
  • d’occasion : sur des sites de vente en ligne de produits d’occasion (vérifiez que le jouet en question n’est pas visé par un rappel, et son état) ;
  • des bourses aux jouets existent sur internet, braderies, etc ;
  • après une sortie en ludothèque. Les ludothèques sont des équipements culturels qui mènent des actions autour du jeu, proposent du jeu sur place, du conseil, du prêt. Un bon moyen de découvrir des jeux de permettre à l’enfant de les tester et vous faire conseiller par des professionnels.

Les associations de personnes en situation de handicap peuvent aussi vous donner des conseils et vous orienter. Il existe de nombreux site qui vous proposent ou suggèrent des jeux adaptés au handicap de votre enfant. Par exemple : des jeux adaptés aux enfants atteints de troubles du spectre autistique (TSA), atteints de déficience visuelle, atteints de dyspraxie. Entre autres, le site « Enfant différent » recense de nombreux sites et marques de jeux adaptés pour les enfants en situation de handicap.

N’hésitez-pas à poser vos questions sur des groupes de parents ou d’aidants (fratrie, grands-parents…) réunis autour d’un handicap en particulier sur les réseaux sociaux ou sur les forums associatifs.

À savoir

Si vous rencontrez un problème avec une entreprise lors de vos achats de jeux et jouets, vous pouvez poser vos questions ou effectuer un signalement de fraude sur la page Signal Conso.