Congé proche aidant et AJPA : deux nouvelles avancées en juillet 2022

Les critères pour bénéficier du congé de proche aidant et de l’allocation journalière du proche aidant (AJPA) sont élargis à compter du 1er juillet 2022. En effet, un décret du 22 juillet 2022 vient de permettre aux aidants de toutes les personnes bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) de solliciter un congé de proche aidant et l’AJPA.

 

Congé proche aidant et AJPA : qu’est-ce qui change à compter du 1er juillet 2022 

Un élargissement des bénéficiaires

Le congé proche aidant et l’AJPA sont désormais ouverts :

  • aux aidants de personnes âgées dont la perte d’autonomie est évaluée en GIR 4, auparavant seuls les aidants de personnes en GIR 1, 2 et 3 pouvaient en bénéficier ;
  • aux conjoints collaborateurs d'une exploitation agricole ou d'une entreprise artisanale, commerciale, libérale ou agricole.

Une simplification des démarches « AJPA « et « congé proche aidant »

Pour les démarches de demandes d’AJPA, les salariés bénéficiaires n’ont plus l’obligation de fournir une pièce justificative.

Pour les demandes du congé proche aidant, les justificatifs fournis à l’employeur suffisent désormais. Les aidants n’ont plus à transmettre leurs justificatifs auprès des Caf ou de la MSA.

Que sont l’AJPA et le congé proche aidant ?  

L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) et le congé de proche aidant permettent aux aidants actifs de réduire momentanément ou interrompre leur activité professionnelle pour accompagner leurs proches en situation de handicap ou de perte d’autonomie, lorsqu’un changement de situation nécessite leur présence.

Quel est le montant 2022 de l'AJPA ? 

L’allocation journalière proche aidant a été revalorisée au niveau du SMIC depuis le 1er janvier 2022.

Le montant de l’AJPA est de 58,59 euros par jour. L’allocation journalière du proche aidant indemnise jusqu’à 66 jours le congé de proche aidant.

L’AJPA peut être attribuée également pour des demi-journées de réduction d’activité professionnelle. L'allocation est versée par les caisses d'allocations familiales (Caf) ou de la mutualité sociale agricole (MSA).