Employeurs publics : la campagne de déclaration annuelle du Fiphfp est ouverte

La campagne de déclaration annuelle au Fiphfp (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique) a débuté. Elle se déroule du 1er février au 30 avril 2021.

Pour accompagner les employeurs publics dans cette démarche, le Fiphfp proposera prochainement des webinaires. 

Qu’est-ce que la déclaration annuelle ?

Dans le cadre de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés (OETH), les employeurs doivent chaque année effectuer une déclaration. Cette déclaration annuelle comporte l’ensemble des éléments permettant de calculer le taux d’emploi et, le cas échéant, la contribution due par l’employeur. Elle aide également à améliorer la connaissance de la population des bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Qu’est-ce que le Fiphfp ?

Créé par la loi n° 2005-102 du 11 février 2005, le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique est un acteur essentiel de la politique handicap dans la Fonction publique.

Le Fiphfp accompagne les employeurs des trois fonctions publique dans la mise en œuvre de politiques d'inclusion professionnelle, sur leurs problématiques d’embauche, d’intégration et de maintien en emploi des agents de la fonction publique en situation de handicap.

Les contributions perçues par le Fiphfp au titre de l'OETH des établissements de la fonction publique d'État, Territoriale et Hospitalière sont utilisées pour financer les actions ou projets engagés par les employeurs publics en faveur d'une meilleure insertion professionnelle des personnes handicapées dans la Fonction publique.

Quelles sont les modalités d’action du Fiphfp ?

Au titre de la compensation du handicap, le Fiphfp finance au cas par cas (ou par voie de convention avec l’employeur public) des aides techniques et humaines qui permettent aux employeurs publics de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap :

  • adaptations de postes de travail ;
  • rémunérations versées aux agents chargés d’accompagner une personne en situation de handicap ;
  • aides consacrées à l’amélioration des conditions de vie ;
  • aides à la formation et à l’information des personnels ;
  • aides aux outils de recensement des bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Tous les employeurs publics peuvent bénéficier de ces financements du Fonds, y compris ceux qui emploient moins de 20 équivalents temps plein (non soumis à l’obligation d’emploi).

Qu’est ce qui change en 2021 ? - Qui déclare ? - Comment déclarer ?