MDPH : parlons bien, parlons droits !

Vous avez des difficultés pour remplir votre dossier de demande de droits ? Pour vous guider, visionnez la mini-série « Parlons bien, parlons droits » conçue à l'initiative de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du département de la Gironde. Une présentation ludique et concrète des parties essentielles du formulaire de demande de droits pour en faciliter la compréhension.

1) « Parlons bien, parlons droits » : c'est quoi ?

« Parlons bien, parlons droits » : une nouvelle mini-série pédagogique pour déconstruire les a priori sur l’acte de remplir un document administratif pour la MDPH et simplifier les démarches des usagers et des professionnels qui les accompagnent.

Les objectifs de cette mini-série sont de :

  • présenter le formulaire de demande ;
  • guider la personne dans les parties à renseigner ;
  • rassurer la personne (personnes en situation de handicap, aidants, professionnels).

2) Trois épisodes, un ton pédagogique tout en étant humoristique

Connus pour aborder de manière singulière le handicap, les créateurs de la série « Vestiaires », diffusée sur France 2, se sont emparés du formulaire de demande de droits de la MDPH, un document administratif peu simple d’approche pour les personnes. Ils l’ont mis en scène sous forme de jeu. Des comédiens y livrent tous les conseils à suivre pour bien remplir ce formulaire.

Une approche originale pour que les personnes en situation de handicap s’approprient le formulaire de demande de droits de la Maison départementale des personnes handicapées. Une initiative inédite qui peut être reprise par toutes les MDPH. 

Consultez notre article sur le dépôt du dossier et le traitement de la demande par la maison départementale des personnes handicapées.

L'info en plus

La MDPH de la Gironde s’est engagée à développer sa mission d’information et de sensibilisation au handicap auprès des usagers et du grand public.

Elle s’inscrit dans les objectifs de la démarche Territoire 100 % inclusif porté par le Département de la Gironde et à laquelle se sont associés l’agence régionale de santé (ARS), l’Agefiph, le Fiphfp, l’université de Bordeaux et la Caisse d’allocations familiales.  
 

MDPH 33