PCH : les changements applicables à compter du 1er janvier 2022

Publié le 03/01/2022 ‐ Mis à jour le 04/01/2022

Partager la page

Attribuée par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) de la maison départementale des personnes handicapées et versée par le département, la prestation de compensation du handicap est une aide financière destinée à rembourser les dépenses liée à la perte d'autonomie. 
Quels sont les changements, applicables depuis le 1er janvier 2022, qui concernent cette aide ?

Allongement de la durée maximale d’attribution

À compter du 1er janvier 2022, la durée maximale d'attribution de tous les éléments de la prestation de compensation du handicap (PCH) est étendue à 10 ans maximum voire sans limitation de durée lorsque le handicap n'est pas susceptible d'évoluer favorablement. Cette mesure vise à simplifier les démarches des personnes handicapées.

Cet allongement concerne les 5 types d'éléments de la PCH :

  • élément 1 : aide humaine ;
  • élément 2 : aide technique ;
  • élément 3 : aménagement du logement, aménagement du véhicule et surcoûts résultant du transport ;
  • élément 4 : aide spécifique ou exceptionnelle ;
  • élément 5 : aide animalière.

Jusqu'à présent, la durée d'attribution maximale n'était pas uniforme. L'aide humaine, l'aménagement du logement et l'aide spécifique étaient les seules à pouvoir être attribuée pour une durée maximale de 10 ans. Pour les autres aides, la durée maximale variait entre 3 et 5 ans. Désormais, toutes les aides de la PCH peuvent être attribuée pour une durée maximale de 10 ans.

Bon à savoir !

Autre nouveauté : la PCH peut maintenant être attribuée à vie, au même titre que d'autres prestations tels que l'AAH, la CMI ou la RQTH. Son attribution sans limitation de durée est possible lorsque le handicap n'est pas susceptible d'évoluer favorablement.

Limitation de la durée des versements ponctuels

En cas de versements ponctuels, le total des versements correspondant à l'élément 1 (aide humaine) de la prestation de compensation est limité à deux mois de prestation. À l’issue, le versement reprend de façon mensuelle.

Évolution des montants maximaux attribuables

Depuis le 1er janvier 2022, les montants maximaux attribuables au titre des éléments 2 à 5 de la prestation de compensation du handicap évoluent :

  • aide technique (élément 2) : le montant maximal attribuable est de 13 200 euros ; 
  • aménagement du véhicule et surcoûts résultant du transport (élément 3) : le montant maximal attribuable est de 10 000 euros ;
  • charges exceptionnelles (élément 4) : le montant maximal attribuable est de 6 000 euros ; 
  • aide animalière (élément 5) : le montant maximal attribuable est de 6 000 euros.

Attention !

Les montants maximaux ne changent pas pour  :

  • l’aide humaine (élément 1) ; 
  • l’aménagement du logement (élément 3) ; 
  • l’aide spécifique (élément 4).

Paramètres d’accessibilité

Paramètres d'affichage

Choose a theme to customize the look of the site.

Paramétrer les cookies