Covid 19 : emploi-formation, les nouvelles mesures liées au confinement

À la suite de l’instauration d’un nouveau confinement et du renforcement des mesures sanitaires pour enrayer la progression de l’épidémie, de nouvelles mesures ont été prises concernant : la santé et la sécurité des salariés en entreprise, le travail en Esat ou en entreprise adaptées, les opérateurs du service public de l’emploi, les organismes de formation et les CFA.

Mesures de protections des salariés en entreprise

Pour répondre à la situation épidémique actuelle, le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé le 29 octobre 2020, les principales évolutions portent sur :

  • la généralisation du télétravail ;
  • l’organisation des réunions par audio et visio-conférences constituent la règle et les réunions en présentiel l’exception ;
  • l’utilisation de « l’application TousAntiCovid » pour faciliter le suivi des cas contacts ;
  • la suspension des moments de convivialité dans le cadre professionnel ;
  • le renforcement du rôle des entreprises dans la stratégie nationale de dépistage. 

Pour en savoir plus, consultez l’article « Covid-19 : nouvelle mise à jour du protocole national ».

Mesures relatives aux Ésat et aux entreprises adaptées

Les établissements et services d’aide par le travail (Ésat) ainsi que les entreprises adaptées (EA) restent ouverts, sauf s’ils sont concernés par les règles de fermeture administrative, notamment pour le secteur de la restauration. 

L’activité professionnelle des personnes ne présentant pas de facteurs de risque est donc maintenue. Les personnes qui ne peuvent pas travailler continueront à bénéficier du chômage partiel. Les travailleurs handicapés « vulnérables » en Ésat pourront obtenir des indemnités journalières dérogatoires avec garantie de rémunération.

Mesures relatives au service public de l’emploi

Les opérateurs chargés de la mise en œuvre des politiques de l’emploi au niveau territorial, notamment Pôle emploi, l’Apec, les missions locales, les Cap emploi, les opérateurs de conseil en évolution professionnelle (CEP), ainsi que l’Afpa restent ouverts. 
Ils continuent d’assurer la continuité du service public pendant le confinement et accueilleront le public dans le strict respect des mesures sanitaires.

Mesures relatives aux organismes de formation et aux CFA

Les organismes de formation et les centres de formation d’apprentis (CFA) peuvent continuer d’accueillir les stagiaires pour les besoins de la formation professionnelle lorsqu’elle ne peut être effectuée à distance.
Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion précise que :

  • l’accueil en présentiel pourra être justifié en raison de la nature de l’activité (par exemple des formations à un geste professionnel et/ou nécessitant l’utilisation d’un plateau technique) ou des publics accueillis (notamment les personnes qui ont besoin d’un encadrement pédagogique en présentiel ou qui sont confrontées à des risques de fracture numérique) ;
  • dans ces situations, l’accueil physique est assuré dans des conditions de nature à permettre le respect des règles d’hygiène et de distanciation, pour prévenir la propagation du virus conformément aux recommandations sanitaires en vigueur ;
  • dans les autres cas, la formation se poursuivra à distance. Il est alors essentiel que les organismes de formation et les CFA s’assurent du maintien du lien, au quotidien, avec les personnes engagées dans une formation, à travers différentes modalités (accès à des ressources en ligne ; individualisation et coaching quotidien par sms ou téléphone ; programmation en audio ou visioconférence de temps d’échanges…).

Pour garantir ce lien continu avec les stagiaires et éviter les ruptures de parcours, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion va de nouveau mettre à disposition des organismes de formation et des CFA des ressources pédagogiques, à la fois sous la forme de plateformes et de solutions techniques permettant de diffuser, d’animer des formations et d’assurer le lien pédagogique à distance, mais aussi de contenus de formation et d’éléments de méthode.

L’info en +

Outre l’octroi de financement par l’Agefiph (pour le secteur privé) et le Fiphfp (pour le secteur public) pour la fourniture de masques inclusifs pour les salariés handicapés et leurs collègues, les aides exceptionnelles prises par l’Agefiph pour protéger l’emploi des personnes handicapées pendant la crise et faciliter l’adaptation des équipements nécessaires au travail à domicile sont prolongées jusqu’en février 2021.

Pour en savoir plus, consultez l’article « Aides exceptionnelles de l'Agefiph : prolongation jusqu'au 28 février 2021 » ainsi que l’article sur la « prise en charge du financement des masques inclusifs ».