Employeurs : comment accompagner vos salariés en situation de handicap ?

Vous êtes employeur et vous vous demandez comment accompagner vos salariés en situation de handicap ? Le ministère du Travail a publié un document pour vous aider dans cette démarche.

1) À quoi devez-vous penser ?

Vous devez penser à :

  • donner au salarié les coordonnées du référent Covid, du référent handicap quand il existe, du service de santé au travail (SST) ;
  • rendre accessibles les consignes de travail à tous les types de handicap (ex. : vidéos, traduction en langue des signes, utilisation de méthode FALC : facile à lire et à comprendre, etc.) ;
  • faire des points réguliers pour éviter l’isolement et s’assurer que le salarié n’est pas en difficulté sur son poste de travail ;
  • transférer ou à mettre en place les moyens de compensation au domicile de la personne (sièges ergonomiques, logiciels adaptés) ;
  • respecter (lorsque cela est possible) les aménagements organisationnels qui avaient été mis en place (ex. : aménagement d’horaires…) ;
  • vérifier que la nouvelle organisation ne nécessite pas une formation (ex. : utilisation de nouveaux logiciels…).

2) Qui peut vous accompagner ?

En interne :

  • votre référent Covid ;
  • votre référent handicap lorsqu’il existe ;
  • votre service ressources humaines ;
  • vos représentants du personnel – organisations syndicales.

En externe :

  • le service de santé au travail ;
  • le Cap emploi (service maintien dans l’emploi) de mon département ;
  • l’Agefiph (pour le secteur privé) ;
  • le Fiphfp (pour le secteur public).

3) FIPHFP : Soutenir l’apprentissage

Afin de poursuivre les efforts sur la question de l’apprentissage, le FIPHFP continue d’accompagner les employeurs publics pour le maintien des contrats d’apprentissage.

En plus des aides du FIPHFP mobilisables pour les apprentis, le Fonds met à disposition une aide visant à couvrir les frais inhérents à l’entrée en apprentissage, la prise en charge de 80% de la rémunération brute et des charges patronales ou encore le versement d’une prime en cas de titularisation ou de signature d’un contrat à durée indéterminée.

Pour faciliter les échanges, les formulaires de contact mis en place pendant le premier confinement pour les employeurs comme pour les agents sont toujours opérationnels. Présents à échelle locale, les Directeurs et Directrices Territoriaux du Handicap (DTH) continuent de traiter les demandes d’information et de conseil.
A l’heure du numérique, le site du FIPHFP et les différents sites des Handi-Pactes sont des lieux privilégiés pour l’accès aux informations prioritaires : réunions, webinaires, conseils, formation à distance, etc

4) Les aides incitatives majorées à la conclusion de nouveaux contrats en alternance de l’Agefiph

Complémentaires des aides de l’État,  les aides incitatives majorées sont ouvertes jusqu’en décembre 2021

L’Agefiph s’engage à soutenir les entreprises pour l’embauche d’alternants handicapés tout au long de l’année 2021, pour favoriser les entrées en alternance dans un contexte économique très défavorable pour l’emploi et encourager l’embauche de jeunes et notamment en apprentissage pour ceux qui arriveront sur le marché du travail en septembre.

En complément, les aides exceptionnelles de soutien aux entreprises pour maintenir les contrats en alternance de personnes handicapées sont prolongées jusqu’au 30 juin 2021 

À savoir

Ce document a été réalisé par le ministère du Travail avec le concours de l’Anses, du réseau Assurance maladie risques professionnels, de l’INRS, de l’Anact et des médecins du travail coordonnés par Présanse - 18 mai 2020.
Les conseils de la présente fiche sont susceptibles d’être complétés ou ajustés en fonction de l’évolution des connaissances. Consultez régulièrement sur le site du ministère chargé du Travail les fiches conseils métiers et guides pratiques pour les salariés et les employeurs.