L’indemnité inflation : un soutien financier exceptionnel de 100 euros

Afin de préserver le pouvoir d’achat des Français face à la forte hausse des prix de l’énergie, notamment du carburant, le Gouvernement a annoncé un soutien financier exceptionnel de 100 euros : l’indemnité inflation.

Qui peut bénéficier de ce soutien financier exceptionnel ?

Les personnes en situation de handicap concernées sont :

  • les personnes ayant un emploi et gagnant moins de 2 000 euros nets par mois, avant prélèvement à la source : les salariés, agents publics, travailleurs indépendants, agriculteurs ;
  •  les personnes retraitées dont la pension mensuelle est inférieure à 1 943 euros nets ;
  • les bénéficiaires de minima sociaux (RSA, ASS, AAH), y compris les travailleurs handicapés en établissement et service d'aide par le travail (Ésat) ;
  • les demandeurs d’emploi en recherche active ;
  • les étudiants boursiers ou fiscalement indépendants et les apprentis.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour bénéficier de ce soutien exceptionnel, vous n’avez aucune démarche à réaliser.

Par qui l’aide est-elle versée ?

L’aide est automatiquement versée, en une fois, par :

  • votre employeur si vous êtes salarié ;
  • par l’Urssaf si vous êtes indépendant ;
  • par votre caisse de retraite si vous êtes retraité ;
  • par Pôle emploi si vous êtes demandeur d’emploi ;
  • par votre caisse d’allocation familiale (Caf) si vous êtes bénéficiaire de minima sociaux.

Quand est-ce que cette aide est accordée ?

L’aide est accordée à chaque membre du foyer éligible, selon la situation de la personne :

  • dès mi-décembre pour les salariés ;
  • en janvier pour les agents publics ;
  • et d’ici la fin du mois de février pour les autres.