Qu’est-ce que le trouble déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ?

Publié le 13/06/2024 ‐ Mis à jour le 14/06/2024

Partager la page

Le 12 juin 2024, c’était la journée de sensibilisation au TDAH. L’occasion de rappeler ce qu’est le trouble déficit d’attention avec ou sans hyperactivité et comment les enfants concernés peuvent être accompagnés.

C’est quoi le TDAH ? 

Le trouble déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble du neurodéveloppement qui se caractérise par des difficultés à maintenir son attention, de l’impulsivité et dans certains cas par une hyperactivité.

Selon une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, l’Inserm, le TDAH n’a rien à voir avec un temps d’exposition aux écrans trop longs ou à un défaut d’éducation de la part des parents. Le TDAH est considéré comme un trouble du neurodéveloppement.

Il s’agit bien d’un trouble de développement de l’enfant :

  • des difficultés d’apprentissage ;
  • des troubles de la concentration ;
  • des difficultés dans sa vie sociale ;
  • etc.

Les symptômes du TDAH surviennent en général avant l’âge de 12 ans et l’enfant doit être pris en charge dès que possible pour en atténuer les conséquences sur son quotidien. Un enfant atteint de TDAH non traité peut rencontrer par la suite des difficultés scolaires professionnelles, relationnelles…

Le TDAH touche les enfants, mais aussi les adultes qui n’ont pas été diagnostiqués dans leur enfance. Les symptômes restent similaires à l’âge adulte. 

Par exemple : 

  • des difficultés de concentration ; 
  • des difficultés d’attention ;
  • de l’agitation ;
  • etc.

Bon à savoir : il existe un dispositif et un forfait d’intervention précoce

Ce dispositif d’intervention précoce est destiné aux enfants âgés de 12 ans maximum dont l’entourage ou un médecin suspecte un trouble du neurodéveloppement dont le TDAH fait partie.

Consulter : le forfait d’intervention précoce 

Quels sont les signes du TDAH ? 

Les symptômes du TDAH peuvent être observés à l'école ou à la maison. Des exemples de difficultés qui peuvent vous alerter sur un potentiel TDAH de votre enfant :

  • un déficit de l’attention 

Par exemple, votre enfant a des difficultés à rester concentré, se distrait facilement ou oublie souvent.

  • de l’impulsivité 

Par exemple, il interrompt sans cesse ses activités et celles des autres, a du mal à réfréner ses envies, ses actions ou ses paroles. 

  • de l’hyperactivité 

Par exemple, votre enfant est agité, il bouge sans cesse et il n’arrive pas bien à rester assis sur une chaise.

Si ces comportements impactent son quotidien de manière persistante (plus de six mois) dans différentes situations et lieux : à l’école, à la maison ou en dehors, il est important de consulter un professionnel de santé pour qu’il puisse être diagnostiqué et pris en charge le cas échéant.

TDAH ou hyperactif : quelle différence ?

L’hyperactivité se caractérise par un besoin pour l’enfant hyperactif de bouger sans cesse, une envie de parler, crier, faire des bruits. Une partie des enfants atteints de TDAH sont hyperactifs, mais ce n’est pas systématique. Certains enfants peuvent aussi être hyperactifs, sans être pour autant avoir un TDAH. Seul un diagnostic posé par une équipe de professionnels de santé peut permettre d’établir si votre enfant est atteint du trouble déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) et s’il présente aussi des signes d’hyperactivité.

La médecine de premier recours repère et l’équipe de professionnels de santé diagnostique.

Quelles aides pour une personne atteinte d’un TDAH ? 

Le TDAH concerne 5,9% des moins de 18 ans et 2,8% des adultes (source Inserm). Si votre enfant a été diagnostiqué ayant un TDAH, une prise en charge précoce et pluridisciplinaire est nécessaire. Elle doit être adaptée à ses difficultés et coordonnée. Elle peut faire intervenir différents professionnels comme :

  • votre médecin traitant ;
  • un psychologue ou un psychiatre ;
  • un neurologue ou neuropsychologue ;
  • un orthophoniste ;
  • etc.

Ces différents professionnels peuvent aider à établir le diagnostic, aider votre enfant à mieux gérer ses troubles pour faciliter notamment son inclusion scolaire.

À noter : selon l’Inserm « des études cliniques ont démontré que certains traitements médicamenteux peuvent être efficaces. Ils diminuent notamment les risques de sous-performances scolaires, d’accidents ou encore de troubles dépressifs et de suicides.» 

Depuis 2005, un enfant atteint d’un TDAH peut être reconnu comme en situation de handicap cognitif par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Cette reconnaissance administrative permet la mise en place d’une compensation d’aides humaines et matérielles.

Des aménagements et un soutien peuvent être proposés par l’école, en lien ou non avec la MDPH, comme :

  • la mise en place d’un suivi adapté via un plan d’accompagnement personnalisé (PAP) ou un projet personnalisé de réussite éducative (PPRE) avec l’école ;
  • via un projet personnalisé de scolarisation (PPS), du matériel pédagogique adapté: ordinateur avec logiciels éducatifs, agenda pour s’organiser, outils numériques d’aide aux apprentissages ou à la prise de note ;
  • l’aide d’un accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH) ;
  • des aménagements de l’environnement: votre enfant peut être placé près de l’enseignant, dans un environnement calme et sans distractions ;
  • des adaptations pédagogiques: des consignes claires et des aides visuelles pour faciliter les apprentissages, un temps supplémentaire pour les contrôles et les examens ;
  •  etc.

Une communication régulière entre les enseignants, les parents et les professionnels qui accompagnent l’enfant, permet de suivre les adaptations et les moyens de compensation mis en place et de procéder à des ajustements si besoin.

Qu'est-ce que la journée de sensibilisation au TDAH ?

La journée de sensibilisation au TDAH permet de sensibiliser et d’informer le grand public sur ce trouble du neurodéveloppement qui touche environ 4% des enfants et 2,5% des adultes au cas où selon la haute autorité de santé (HAS). 

Consulter les sites :

Paramètres d’accessibilité

Paramètres d'affichage

Choose a theme to customize the look of the site.

Paramétrer les cookies