Bénévolat et handicap : comment aider durant l’été ?

Publié le 20/07/2023

Partager la page

En période estivale, le bénévolat peut être l’occasion pour tout le monde de donner de son temps. En situation de handicap, l’été peut être également le moment de s’engager dans une cause importante qui vous tient à cœur et créer des liens au travers du bénévolat.

Quelles actions de bénévolat pourriez-vous faire cet été ? 

 Le bénévolat consiste à donner de son temps pour accomplir différentes missions ou défendre une cause sans être payé. Les bénévoles peuvent aider au sein d’une association ou d’une Organisation non gouvernementale (ONG), d’une structure publique, d’un syndicat ou d’un parti politique.

On parle souvent de bénévolat en direction des personnes handicapées, mais les personnes handicapées peuvent elles-mêmes devenir bénévoles.

Si vous souhaitez donner de votre temps cet été ? Si vous souhaitez proposer votre aide ou défendre une cause qui vous tient à cœur ? Vous pouvez :

  • contacter une association près de chez vous, que vous connaissez ou non. Elle a peut-être besoin d’une aide ponctuelle pour remplacer des bénévoles absents pour des congés cet été, mais aussi tout au long de l’année.
  • vous rendre sur le site Jeveuxaider.gouv.fr pour trouver une mission qui vous correspond.

À noter 

Certaines agences de voyages proposent aux vacanciers de donner un peu de leur temps pour aider des populations locales, notamment à l’étranger. Si vous souhaitez vous engager dans cette forme de tourisme solidaire, faites attention aux conditions. Si la société ou l’agence vous demande beaucoup de l’argent pour participer à une action bénévole, en plus des billets et de l’hébergement :  cela doit vous alerter. 

Qu’est-ce que la Pair-aidance ?

La pair-aidance repose sur l’entraide entre personnes souffrant ou ayant souffert d’une même maladie somatique, psychique ou qui peuvent être concernées par un même handicap.

La pair-aidance peut produire des effets positifs grâce au partage d’expérience, aux échanges sur les parcours de vie et de rétablissement.

Qui peut être bénévole ? 

Les personnes en situation de handicap peuvent être bénévoles. Le bénévolat présente les mêmes bénéfices pour tout le monde : créer des liens, se sentir utile, exprimer ses intérêts et valoriser ses compétences, etc.

Vous n’êtes pas obligé de parler de votre handicap aux responsables de l’association avant de vous engager. Mais en parler permettra de tenir compte de vos éventuels besoins. 

Si vous souhaitez devenir bénévole, vous pouvez choisir une thématique qui vous tient à cœur : 

  • une cause sociale ou politique ; 
  • la protection animale ou de l’environnement ; 
  • la jeunesse et l’éducation ; 
  • le sport ou les loisirs,
  • la culture ; 
  • la religion ; 
  • etc.

Tout le monde peut être bénévole, y compris avant l’âge de 18 ans. Il existe cependant quelques règles à respecter pour le bénévolat chez les plus jeunes.

Avant 16 ans 

L'article 2 bis de la loi de 1901 précise le droit d'adhérer librement à une association sans distinction d'âge et ouvre donc ce droit aux mineurs.

Si vous avez moins de 16 ans, vous n’avez donc pas besoin de l’accord de vos parents pour rejoindre une association (si les statuts de l’association le permettent), ni pour lui verser une faible cotisation.

En revanche, vous avez besoin de leur accord pour créer une association, en devenir trésorier, rejoindre le conseil d’administration. Vous devez demander un accord écrit également à vos parents avant chaque mission, réunion, etc.

Le réseau national des juniors associations propose des informations sur le bénévolat et accompagne les jeunes dès 11 ans. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site :

Entre 16 ans et 18 ans 

Si vous avez entre 16 et 18 ans, vous n’avez pas besoin de l’accord de vos parents ou de votre tuteur pour rejoindre une association.

En revanche, vous avez besoin de l’accord écrit de vos parents ou tuteurs pour participer à sa création ou pour la diriger.

L’infos en plus 

La loi n°2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et à la citoyenneté a modifié la loi de 1901 sur la participation des mineurs à la vie associative, tant pour adhérer que pour participer activement à la gestion d’une association.

Quelles initiatives existent pour les personnes handicapées ? 

Il existe des initiatives dédiées aux personnes en situation de handicap, par exemple :

Handi CAP Engagement de France bénévolat qui œuvre pour le développement de l’engagement associatif des personnes en situation de handicap à travers une mission bénévole ou un service civique. Elle peut vous mettre en lien avec des structures comme :

  • un Ésat : établissement et service d'aide par le travail ;
  • un Cap emploi ;
  • une MDPH : Maison départementale pour les personnes handicapées ;
  • la mission handicap des mairies ;
  • un CCAS : centre communal d’action sociale ; 
  •  etc ; 
  • avec des bénévoles en situation de handicap.

« Pour les bénévoles en situation de handicap, il s’agit des mêmes bénéfices que pour tous les bénévoles : créer du lien social, trouver du sens et du plaisir à faire ensemble, développer des talents … mais aussi, oublier son handicap et être reconnu pour son engagement, ses compétences et ses qualités humaines », explique l’association sur son site.

À savoir

Trouvez en quelques clics votre prochaine mission de bénévolat sur le site JeVeuxAider.gouv.fr

Plus de 15 000 missions disponibles.

Suivez le guide

Paramètres d’accessibilité

Paramètres d'affichage

Choose a theme to customize the look of the site.

Paramétrer les cookies