Rentrée universitaire 2022 : aides financières et aménagements

Pour accompagner l’inflation et améliorer leur pouvoir d’achat, des aides financières d’urgence sont déployées à destination des étudiants. Un soutien qui renforce les aides et aménagements d’études déjà accessibles aux étudiants en situation de handicap. N’hésitez-pas à en faire la demande.

Rentrée 2022 : mesures d’urgence pour les étudiants 

En cette rentrée 2022, le Gouvernement déploie différentes mesures destinées à améliorer le pouvoir d’achat pour faire face à l’inflation :

  • revalorisation de 4 % des bourses sur critères sociaux ;
  • versement d’une aide exceptionnelle de 100 euros aux étudiants sous conditions : vous devez être boursier sur critères sociaux ou bénéficiaire d’une aide annuelle du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (crous), être bénéficiaire d’une aide personnalisée au logement (APL) et ne plus vivre chez vos parents ;
  • maintien du repas à 1 euro pour les étudiants boursiers ou identifiés comme précaires (3,30 euros, avec la tarification sociale, pour tous les autres étudiants) ;
  • gel des droits d’inscription à l’université et des loyers dans les résidences des Crous ;
  • possible exonération de la CVEC (Contribution de vie étudiante et de campus) pour les boursiers. D'un montant de 95 euros en 2022/23, on peut en être exonéré selon les cas. L'exonération est automatique sur le site lorsque vous avez reçu une notification d'attribution conditionnelle de bourse ;
  • extension du bénéfice du Pass’Sport aux étudiants boursiers et aux bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • augmentation de 3,5 % des APL.

A savoir

Pour faire une demande de dossier social étudiant (DSE), obtenir une bourse, trouver un logement adapté, rendez-vous sur www.messervices.etudiant.gouv.fr

Les aides et les actions spécifiques pour les étudiants en situation de handicap 

Le référent handicap : votre allié pendant vos études

Pour faciliter votre intégration, analyser vos besoins de compensation et d’aménagements, vous conseiller et vous accompagner dans vos démarches, vous avez la possibilité de faire appel au soutien d’un référent handicap. Tous les établissements universitaires et les établissements d’enseignement supérieur en sont pourvus.

L’ensemble de vos besoins doit être formalisé dans un plan d’accompagnement de l’étudiant handicapé (PAEH). N’hésitez-pas à prendre contact avec le référent handicap de votre établissement.

Pour en savoir plus sur la mission d'un référent handicap dans une université, visionnez le témoignage d’Yves Cardellini, référent handicap à l’université de Nancy.

Les aides et aménagements pour compenser votre handicap 

Ces aides et aménagements peuvent concerner :

  • des aides humaines et des aides techniques pour compenser votre handicap. Il peut s’agir :
    • d’aides humaines pour suivre les cours : pour prendre des notes, réaliser certaines tâches ou travaux pratiques, comprendre certaines notions (tutorat) ;
    • d’aides humaines pour mieux communiquer : les établissements peuvent faire intervenir un interprète, un codeur, une aide à la communication ;
    • d’aides techniques pour l’accessibilité pédagogique comme du mobilier adapté, du matériel informatique ou des logiciels spécifiques, etc. ;
  • des aménagements de concours et d’examens : pour garantir le principe d’égalité des chances, ces aménagements peuvent concerner les conditions de déroulement des épreuves (accessibilité des locaux, salle particulière pour passer vos épreuves, adaptation des sujets) et l’organisation des évaluations (adaptation des épreuves écrites et orales, majoration du temps des épreuves, etc.).

Nouveautés 2022

Le Gouvernement annonce un doublement du budget dédié à l’accompagnement des élèves en situation de handicap avec un financement de 15 millions d’euros (tutorat pédagogique et méthodologique).

Pour simplifier vos démarches : possibilité de transférer les aménagements d'examen déjà mis en œuvre lors du passage du baccalauréat aux futurs concours et examens, et tout au long de votre formation.

Les aides financières 

Parmi les aides financières accessibles aux étudiants en situation de handicap :

  • les aides financières  versées par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) comme :
    • l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) pour faire face aux frais supplémentaires engendrés par les adaptations nécessaires durant vos études,
    • l’allocation aux adultes handicapés (AAH), dès 16 ans si vous n’êtes plus à la charge de vos parents,
    • la prestation de compensation du handicap (PCH) destinée à compenser les surcoûts liés à votre handicap, y compris durant vos études ;
  • les aides financières proposées aux étudiants en situation de handicap en plus de la bourse sur critères sociaux comme :

Les aides aux personnes handicapées en alternance ou en stage 

Tout au long de votre formation en alternance ou de votre stage en entreprise, sachez que vous pouvez :

  • bénéficier d’aides et d’aménagements spécifiques pour compenser votre handicap (aides humaines, aides techniques, aides financières) et rendre accessible votre formation en alternance ou votre stage ;
  • obtenir des aménagements du poste de travail, des aménagements du temps de travail, des aides humaines (interprète en langue des signes, tuteur…) ;
  • avoir accès à des conditions plus favorables d’apprentissage (contrat d’apprentissage aménagé) …

Pour profiter de certaines de ces aides, n’oubliez pas de demander la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). La RQTH est indispensable pour prétendre aux aides :

  • de l’Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), si vous réalisez votre formation ou votre stage dans le secteur privé ;
  • du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (Fiphfp), si vous réalisez votre formation ou votre stage dans le secteur public.

L'info en plus

Guide de la rentrée étudiante 2022-2023

Retrouvez le détail des aides pour les étudiants dans le Guide de la rentrée étudiante 2022 du ministère chargé de l’Enseignement supérieur.