Coronavirus: consultez les informations officielles du Gouvernement.
Un nouveau numéro pour vous aider : le numéro 0800 360 360 (services et appels gratuits).

CIAS : Centre intercommunal d'action sociale

Les centres inter-communaux d'action sociale (CIAS) sont créés 1986 et remplacent les bureaux d'aide sociale.

Les centres inter-communaux d'action sociale (CIAS) ont une compétence globale dans le champ de l’action sociale et médico-sociale.

Les centres inter-communaux d'action sociale (CIAS) constituent une opportunité pour les petites communes sans CCAS, de développer ou d'améliorer leur politique d'action sociale.

Le CCAS-CIAS se mobilise dans les principaux champs suivants, par ordre décroissant d’implication :

  • lutte contre l’exclusion (en particulier, aide alimentaire) ;
  • services d’aide à domicile ;
  • prévention et animation pour les personnes âgées ;
  • gestion d’établissements d’hébergement pour personnes âgées ;
  • soutien au logement et à l’hébergement, petite enfance ;
  • enfance/jeunesse ;
  • soutien aux personnes en situation de handicap.

Il gère, notamment, des équipements et services :

  • établissements et services pour personnes âgées ;
  • centres sociaux ;
  • crèches ;
  • haltes - garderie ;
  • centres aérés.

Les centres inter-communaux d'action sociale (CIAS) apportent son soutien technique et financier à des actions sociales d’intérêt communal gérées par le secteur privé. Ils participent à l’instruction des demandes d’aide sociale légale (aide médicale, RSA, aide aux personnes âgées...) et les transmet aux autorités décisionnelles compétentes telles que le conseil départemental, la préfecture ou les organismes de sécurité sociale.

Ils interviennent également dans l’aide sociale facultative qui constitue souvent l’essentiel de la politique sociale de la commune : secours d’urgence, prêts sans intérêt, colis alimentaires, chèques d’accompagnement personnalisé. Ils peuvent être délégataires de compétences sociales globales sur le territoire communal par convention avec le conseil départemental.

Consulter : démarches pour obtenir l’AAH

Source - site- legifrance.gouv.fr