Coronavirus: consultez les informations officielles du Gouvernement.
Un nouveau numéro pour vous aider : le numéro 0800 360 360 (services et appels gratuits).

Un salaire et des aides pour me former en apprentissage

Publié le 06/05/2020 ‐ Mis à jour le 21/11/2022

Le contrat d’apprentissage présente deux avantages importants : il vous permet de percevoir un salaire et, en tant qu’alternant, vous pouvez bénéficier d'aides. Il vous offre ainsi les atouts et la sécurité nécessaires pour vous concentrer sur votre formation.

1) Quelle sera ma rémunération ?

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail. Il vous permet donc de percevoir un salaire.

Cette rémunération varie selon votre âge.
Et si votre apprentissage dure plus d’un an, cette rémunération progresse à chaque nouvelle année d’exécution du contrat.

Pour tout savoir, n'hésitez pas à regarder cette vidéo produite par le ministère du Travail.

Le salaire minimum perçu correspond à un pourcentage du Smic ou du salaire minimum conventionnel (SMC) de l’emploi occupé.

Pour les contrats conclus à partir du 1er janvier 2019

Année d’exécution du contrat

Apprenti de moins de 18 ans

Apprenti de 18 ans à 20 ans

Apprenti de 21 ans à 25 ans

Apprenti de 26 ans et plus

1re année

27 %

43 %

53 %*

100 %*

2e année

39 %

51 %

61 %*

100%*

3e année

55 %

67 %

78 %*

100 %*

Pour les contrats conclus jusqu’au 31 décembre 2018

Année d’exécution du contrat

Apprenti de moins de 18 ans

Apprenti de 18 ans à 20 ans

Apprenti de 21 ans et plus

1re année

25 %

41 %

53 %*

2e année

37 %

49 %

61 %*

3e année

53%

65%

78% *

* ou du salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé.

Selon le secteur d’activité ou l’employeur, la rémunération peut être plus élevée.

Si vous souhaitez calculer votre rémunération, utilisez le simulateur mis à votre disposition sur le Portail de l'alternance.

À savoir

Les salaires perçus dans le cadre de votre contrat d’apprentissage sont exonérés d’impôts s’ils ne dépassent pas le montant annuel du Smic.

2) À quelles aides pourrai-je prétendre ?

En tant qu’apprenti

En complément de votre rémunération d’apprenti, vous pouvez également bénéficier d'aides de différentes natures :

  • en tant qu’étudiant, votre centre de formation vous remettra lors de votre entrée en apprentissage une carte nationale d’apprenti (ou carte étudiant des métiers). Cette carte permet d’obtenir des bons plans et des réductions dans de nombreux domaines : hébergement, culture, transports et même restauration ;
  • en tant que salarié, vous aurez droit, en plus des avantages dû à votre statut d’étudiant, aux mêmes avantages que les salariés de l’entreprise dans laquelle vous êtes en apprentissage : des congés payés, une prise en charge de la moitié de votre abonnement aux transports. Selon votre entreprise d’accueil, vous pourrez bénéficier aussi de tickets restaurants, des offres du comité d’entreprise… Par ailleurs, votre statut vous permettra d’acquérir comme tous les salariés des droits à la formation sur votre compte personnel de formation.

Pour vous loger, vous pouvez demander l’aide personnalisée au logement (APL) ou l’allocation de logement sociale (ALS). Elles sont accordées par la caisse d’allocation familiale (CAF) de votre département.

D’autres organismes peuvent également vous aider comme :

Si vous êtes majeur, vous pouvez bénéficier d’une aide de l’État au financement du permis de conduire d'un montant de 500 euros. Renseignez-vous sur le Portail de l'Alternance ou auprès de votre centre de formation d’apprentis.

À savoir !

Depuis le 1er janvier 2019, il existe une aide unique pour les employeurs de moins de 250 salariés. Cette aide ne vous est pas directement destinée, mais il est important que vous connaissiez son existence. Parlez-en à votre futur employeur : cela peut le convaincre de vous embaucher en contrat d’apprentissage !
Pour tout savoir sur cette aide unique, consultez le Portail de l'Alternance.

En tant que personne handicapée 

Vous pouvez bénéficier d’aides pour compenser votre handicap que ce soit pour faciliter votre accès à la formation, au poste de travail ou pour passer vos examens. 

Deux organismes peuvent intervenir : 

  1. l’Agefiph si votre apprentissage se déroule dans une entreprise, une association ou une organisation privée ;
  2. le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (Fiphfp) si vous dépendez d’un employeur public.

Ces organismes peuvent intervenir dans de nombreux domaines :

  • préparer votre entrée en apprentissage ;
  • aménager votre poste de travail chez votre employeur ;
  • adapter votre formation ;
  • financer une aide humaine (un interprète en langue des signes, par exemple) ;
  • financer vos déplacements ;
  • vous aider à acheter du matériel spécifique pour compenser les conséquences de votre situation de handicap…

Votre conseiller à l’emploi ou le référent handicap de votre centre de formation pourra vous accompagner dans vos démarches.

Pour en savoir plus, consultez l'article « Qui peut m'accompagner tout au long de mon parcours d'alternant ? » et l'article sur « La compensation du handicap »