Coronavirus: consultez les informations officielles du Gouvernement.
Un nouveau numéro pour vous aider : le numéro 0800 360 360 (services et appels gratuits).

Des établissements et services médico-sociaux pour m’aider à m’orienter, me former et m’accompagner vers et dans l’emploi

Publié le 22/04/2021 ‐ Mis à jour le 04/04/2022

En raison de votre handicap, vous avez des difficultés à définir votre orientation professionnelle et à trouver une formation adaptée à votre situation ? Les établissements et services de pré-orientation ou de réadaptation professionnelle peuvent vous proposer des actions d’évaluation, d’orientation, de formation et vous accompagner vers et dans l’emploi sur une période et un rythme adapté à vos besoins.

1) Qu’est-ce qu’un établissement de pré-orientation ou de réadaptation professionnelle ?

Les établissements et services de pré-orientation ou de réadaptation professionnelle (ESPO et ESRP) sont des structures spécialisées dans l’accompagnement des personnes handicapées.

Vous les connaissez peut-être sous leur ancien nom : centre de réadaptation professionnelle (C.R.P.) et centre de pré-orientation (CPO).

Ces établissements et services peuvent vous aider à :

  • évaluer vos aptitudes, vos capacités et les limites éventuelles liées à votre handicap ;
  • définir votre projet professionnel et le mettre en œuvre ;
  • accéder à des formations tout en bénéficiant d’un accompagnement médico-psycho-social adaptée à votre situation de handicap.

Les ESPO et ESPR appartiennent au secteur médico-social. Ils travaillent en lien étroit avec tous les acteurs de l’insertion et de la formation.

2) À qui s’adressent ces établissements ?

Les ESPO et ESPR s’adressent à un très large public :

  • les jeunes dès l’âge de 16 ans, quel que soit leur handicap.
  • les personnes en recherche d’emploi, inscrites ou non à Pôle emploi, reconnues handicapées ou en cours de reconnaissance de la qualité de travailleur handicap.
  • les salariés, agents de la fonction publique, travailleurs indépendants et les personnes en contrat d’alternance présentant un risque d’inaptitude et ayant besoin d’un accompagnement médico-psycho-social et professionnel.
  • les travailleurs en établissement et service d'aide par le travail (Ésat).

Que vous soyez à la recherche d’un emploi et que vous envisagiez de vous former pour changer de métier, vous pouvez donc être accompagné(e) par ces établissements.

3) Comment accéder à ces établissements ?

Vous devez en principe adresser une demande à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de votre lieu de résidence.

Votre dossier y sera étudié par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). C’est elle qui décidera de vous orienter ou non vers ces établissements.

Mais l’orientation n’est pas toujours obligatoire. Il y a des exceptions :

  • pour certaines prestations de courte durée d’évaluation professionnelle. La demande peut alors être faite directement :
    • par votre employeur (si vous êtes salarié ou agent de la fonction publique),
    • par votre conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou la mission locale si vous êtes demandeur d’emploi ;
  • pour les personnes déjà orientées et accueillies dans d’autres établissements et services médico-sociaux (Ésat, Institut médico-éducatif : IME et Institut médico-professionnel : IMPro) ou en contrat de formation en alternance.

Dans tous les cas, si vous souhaitez en savoir plus sur l’établissement qui vous intéresse, n’hésitez pas à le contacter directement. Il pourra vous proposer une visite ou un entretien individuel et vous conseiller.

Où trouver ces établissements ?

En France, une cinquantaine d’associations et d’organismes réunis au sein d’une fédération, la Fagerh, gèrent près de 160 établissements.

Pour trouver les coordonnées des établissement de pré-orientation ou de réadaptation professionnelle, consultez l’annuaire en ligne sur le site de la Fagerh.

4) Comment les ESPO/ESRP peuvent-ils m’aider ?

Concrètement, ces établissements et services peuvent vous aider de deux manières.

Définir mon orientation professionnelle avec un ESPO

Au sein des établissements et services de pré-orientation, des spécialistes vous conseillent et vous accompagnent pour définir votre projet professionnel.

Ce sont des professionnels de l’orientation, de l’insertion et de la formation, mais aussi des médecins, des psychologues, des ergonomes, des auxiliaires médicaux et des travailleurs sociaux.

Ils vous aident à répondre à toutes les questions que vous vous posez :

  • Comment puis-je travailler avec mon handicap ?
  • Quelles sont mes envies, mes centres d’intérêts ?
  • Vers quels secteurs d’activités suis-je attiré(e) ?
  • Quelles sont mes aptitudes et mes capacités, les éventuels freins liés à mon handicap ?
  • De quel type de formation aurais-je besoin ?

L’accompagnement sur-mesure et suivant un rythme adapté à vos besoins que ces professionnels vous proposent peut s’étendre sur une durée maximale de 14 semaines sur une période pouvant aller jusqu’à 24 mois. Les stages en entreprise (mais aussi en entreprise adaptée ou en Ésat) qui sont obligatoires pourront ainsi être positionnés au moment le plus opportun.

Une fois décidé(e) sur votre orientation, vous pouvez alors vous diriger vers une recherche d’emploi ou une formation professionnelle. L’ESPO pourra vous conseiller et aussi vous accompagner dans la mise en œuvre concrète de votre projet.

Où trouver les ESPO ?

Il existe environ 50 ESPO en France. Des antennes et plateformes de services se mettent progressivement en place afin d’apporter des réponses de proximité.

Certains de ces établissements sont spécialisés dans l’accompagnement de publics spécifiques : personnes avec déficiences sensorielles, personnes atteintes de troubles psychiques…

Il existe également une trentaine d’unités d’évaluation, de réentraînement et d’orientation sociale et socioprofessionnelle (Ueros), spécifiquement dédiées aux personnes cérébro-lésées (AVC, traumatisme crânien).

Pour trouver les coordonnées des ESPO, consultez l’annuaire de la Fagerh.

Être accompagné par un ESRP dans mon projet d’insertion ou de reconversion professionnelle

Les établissements ou services de réadaptation professionnelle mobilisent les mêmes professionnels que les ESPO : professionnels de l’orientation, de l’insertion et de la formation, médecins, psychologues, ergonomes…

Pour vous aider dans votre projet, ils vous proposent un accompagnement :

  • pour vous préparer à accéder à une formation ;
  • pour accéder à une qualification ou à un diplôme ;
  • pour vous informer et évaluer vos capacités à accéder à l’emploi ;
  • pour vous préparer à retourner vers la vie active.

Tous ces actions sont adaptées à vos besoins et possibilités et se font à votre rythme.

À savoir ! Plus de 200 formations qualifiantes (jusqu’au niveau BTS/Bac +2) sont proposées dans 14 secteurs d’activité : santé, hôtellerie, logistique, informatique, bâtiment, électronique, arts graphiques, etc. Certaines formations permettent de préparer une licence ou un master.
Pour en savoir plus, consultez l’annuaire des formations qualifiantes pour personnes handicapées sur le site de la Fagerh.

Selon la nature de votre projet, l’accompagnement peut durer de un à trois ans, en cas de formation diplômante. Il est obligatoirement entrecoupé de stages en entreprise (mais aussi en entreprise adaptée ou en Ésat). Pour les formations visant à valider un projet professionnel, ou pour celles qui préparent à une formation diplômante ou à un emploi, elles ne peuvent dépasser 12 mois sur une période pouvant s’étendre jusqu’à 2 ans.

Cet accompagnement est assuré en liaison avec les services de Pôle emploi, de Cap emploi, des missions locales, et des employeurs potentiels.

Où trouver les ESRP ?

Il existe 80 ESRP en France. Ils sont implantés dans presque toutes les régions, y compris en Antilles-Guyane. Des antennes et plateformes de services permettent de renforcer l’offre de proximité pour les stagiaires.

Pour trouver les coordonnées des ESPR, consultez l’annuaire de la Fagerh.

5) Quel statut et quelle rémunération ?

Lorsque vous êtes accompagné par des ESPO/ESRP, vous bénéficiez d’un double statut.

Vous êtes à la fois :

  •  usager d’une structure médico-sociale : à ce titre, vous bénéficiez de droits spécifiques (livret d’accueil, contrat de séjour…) et le coût de l’ensemble des prestations (accompagnement, formation, hébergement, restauration, transport en début et fin de stage...) est pris en charge par l’Assurance maladie ;
  • stagiaire de la formation professionnelle : cela vous ouvre droit à une rémunération et à une protection sociale

Vous percevez ainsi une rémunération de stage comprise entre 644 euros et 1 932 euros nets par mois.