300 euros de droits supplémentaires à la formation pour les BOETH

300 euros de droits supplémentaires à la formation, c’est le montant qui vient d’être attribué pour l’année 2020 à chaque salarié du privé et chaque apprenti, bénéficiaire de l’obligation d’emploi (BOETH),sur leur compte personnel de formation (CPF) via moncompteformation.gouv.fr.

Qu’est-ce que le compte personnel de formation et Mon Compte Formation ?

Le CPF permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation.

Depuis le 1er janvier 2019, ce compte est alimenté en euros (hors agents publics) avec des droits acquis au titre de l’activité professionnelle de l’année précédente.

Vous pouvez utiliser vos droits à la formation tout au long de votre vie professionnelle à partir de l’application mobile et du site Mon Compte Formation.

Connectez-vous au site ou à l’application mobile Mon Compte Formation pour consulter le montant des droits que vous avez acquis sur votre CPF, choisir en toute autonomie une formation professionnelle et vous inscrire en ligne à une formation professionnelle de votre choix. Vous pouvez utiliser vos droits pour suivre une action de formation quel qu’en soit l’objectif : acquérir ou développer vos compétences, créer ou de reprendre une entreprise...

Si vous n’avez pas encore activé votre compte personnel de formation, créez-le à partir de l’application mobile ou du site Mon Compte Formation : il vous suffit de vous munir de votre compte avec votre numéro de sécurité sociale et de votre adresse e-mail.

En quoi consiste le supplément de 300 euros pour les BOETH ?

Depuis 2020, un montant de 500 euros maximum est versé annuellement sur le compte personnel de formation de chaque salarié et apprenti pour un travail équivalemment à un mi-temps ou plus. Si le temps de travail est inférieur à 50 % du temps complet, le montant des droits seront proratisés. À ce montant annuel s’ajoute un supplément forfaitaire annuel de 300 euros de droits pour les bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Le plafond du montant versé sur le compte personnel d’un BOETH peut donc atteindre 800 euros par an, dans la limite d’un plafond global maximum de 8 000 euros.

Qui est concerné ?

Sont concernés par ce supplément, les salariés du privé à partir de 16 ans (y compris les apprentis), bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Les travailleurs en établissement et service d'aide par le travail (Ésat), quant à eux, bénéficient d’un autre dispositif favorable : leur compte personnel de formation est directement crédité de 800 euros au titre de leur activité professionnelle.

Seuls les agents publics et les travailleurs non-salariés ne sont pas concernés par ce supplément de 300 euros.

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier du montant forfaitaire de 300 euros, il est donc nécessaire d’être salarié du privé BOETH ou travailleur en Ésat et de disposer déjà d’au moins 1 centime de droit à la formation sur l’année sur votre compte personnel de formation.

À partir de l’application mobile ou du site Mon Compte Formation, vous pouvez consulter le montant de vos droits acquis : une ligne de bonification de 300 euros forfaitaire distincte de la ou des ligne(s) d’alimentation au titre de l’activité professionnelle est affichée sur votre CPF.

Avec le montant de vos droits, vous pouvez vous inscrire en ligne à la formation de votre choix à partir de l’application mobile ou du site Mon Compte Formation.

Si le montant dont vous disposez n’est pas suffisant, vous pouvez payer en ligne le « reste à payer » ou demander un complément financier à votre employeur ou à Pôle emploi.

Pour en savoir plus sur les financements complémentaires, consultez sur le site Mon Compte Formation les articles :