Coronavirus: consultez les informations officielles du Gouvernement.
Un nouveau numéro pour vous aider : le numéro 0800 360 360 (services et appels gratuits).

La PCH pour les personnes âgées de plus de 60 ans

Publié le 10/01/2023

La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide financière personnalisée qui permet de compenser des frais liés au handicap.

Elle intervient sur des charges précises liées à un besoin : d’aide humaine, d’aides techniques, d’aménagement du logement ou du véhicule ou de surcoûts de transport, de frais spécifiques ou exceptionnels, ou d’aides animalières. Ce sont les 5 éléments de la PCH. Elle est attribuée sans condition de ressources mais son montant varie selon vos ressources annuelles. Vous avez plus de 60 ans ? Il est possible d’en bénéficier dans certains cas.

1) PCH : quelles conditions et dérogation si vous avez plus de 60 ans ?

3 conditions d’attribution sont à remplir. 

1. L'âge

Pour les adultes, il faut avoir moins de 60 ans. Toutefois, une dérogation est possible pour :

  • les personnes dont le handicap répondait avant 60 ans aux critères d’attribution liés au handicap de la PCH ;
  • les personnes qui exercent toujours une activité professionnelle et dont le handicap répond aux critères d’attribution de la PCH liés au handicap au moment de la demande ;
  • les personnes qui bénéficient de l’allocation compensatrice pour tierce personne ou pour frais professionnel (ACTP- ACFP) : elles peuvent opter pour la PCH à tout âge dès lors qu’elles répondent aux critères d’attribution liés au handicap. Dans ce cas, le choix de la PCH est définitif.

Depuis le 1er janvier 2021, les personnes dont le handicap répondait avant 60 ans aux critères d’attribution de la PCH, peuvent prétendre à la PCH après 75 ans (décret n° 2020-1826 du 31 décembre 2020). 

2. La résidence

La résidence doit être stable et régulière en France.

3. Les critères d’accès à la PCH liés au handicap 

Il faut au moins :

  • soit une difficulté absolue pour au moins 1 des 20 activités : la difficulté est absolue si la personne ne peut pas du tout réaliser l’activité sans aide et cela en comparaison avec une personne du même âge sans handicap ; 
  • soit une difficulté grave pour au moins 2 des 20 activités du référentiel d’accès à la PCH :  L'activité est réalisée difficilement et avec un résultat altéré et cela en comparaison avec l'activité habituellement réalisée par une personne du même âge sans handicap.

2) Quelles allocations sont cumulables ou pas avec la PCH ?

La PCH peut être cumulée avec :  

  • l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;

La PCH n’est pas cumulable avec :  

  • l’allocation personnalisée d’autonomie (APA

Si vous avez obtenu la PCH avant 60 ans : vous pouvez continuer d’en bénéficier si vous remplissez toujours ses conditions d’accès.

Pour les personnes éligibles aux deux aides, elles peuvent choisir en l’APA et le PCH, c’est ce qu’on appelle le « droit d’option ». Le choix n’est pas définitif.

En d’autres termes, à partir de 60 ans, les personnes qui remplissent les conditions pour prétendre à l’APA peuvent choisir entre le maintien de la PCH ou le bénéfice de l’APA lors du renouvellement de leur droit. Un changement est possible à chaque fin de droits.

Consulter le droit d’option entre la PCH et l’APA et les différences entre ces deux prestations - site Internet de la Cnsa.

3) PCH en détail : critères, durée maximale, attributions, montant, justificatifs, ressources en Falc ?

Une information complète sur la prestation de compensation du Handicap :

Lire l’article complet sur la prestation prestation de compensation du handicap  PCH (Temps de lecture : 4 minutes) 

Le facile à lire et à comprendre : pour une information accessible à tous.

Lire la fiche en Falc sur la prestation de compensation du handicap (PCH)