Un menu de navigation vous permettant de naviguer dans la rubrique est affichée ci-dessous, vous pouvez aussi accéder directement au contenu principal en actionnant ce lien.

Aller directement au contenu

Un menu de navigation est disponible pour vous permettre de naviguer dans cette rubrique en actionnant ce lien.

Accéder au menu de navigation

Accompagnement psychologique : Mon soutien psy

Publié le 20/11/2023 ‐ Mis à jour le 27/01/2024

Partager la page

En 2023, le dispositif Mon soutien psy remplace MonParcoursPsy. Il permet aux enfants dès 3 ans et aux adultes en souffrance psychique de bénéficier de séances d’accompagnement par un psychologue, remboursées par l’Assurance Maladie.

1) En quoi consiste MonParcoursPsy ?

Mon soutien psy est un dispositif mis en place par le ministère chargé de la Santé. En cas de souffrance psychique, il permet de bénéficier d’un accompagnement psychologique remboursé sous certaines conditions, avec :

  • un entretien d’évaluation et 1 à 7 séances de suivi d’accompagnement psychologique remboursés par année civile. Ces séances sont proposées par votre médecin en accord avec vous ;
  • une prise en charge sous conditions par l’Assurance Maladie ou votre mutuelle et votre complémentaire santé le cas échéant.

Le psychologue doit être conventionné avec l’Assurance Maladie et partenaire du dispositif Mon soutien psy.

Pourquoi consulter un psychologue grâce à Mon soutien psy ?

Vous pouvez bénéficier de séances d’accompagnement psychologique via Mon soutien psy après consultation d’un médecin si, par exemple :

  • vous êtes angoissé, anxieux ou déprimé ;
  • vous êtes en situation de mal-être ;
  • vous avez un problème de consommation de tabac, d’alcool ou de cannabis ;
  • vous avez un trouble du comportement alimentaire.

Le médecin évalue si ce dispositif d’accompagnement psychologique est adapté pour vous ou s’il est préférable de vous orienter directement vers des soins plus spécialisés.

Pour trouver un psychologue partenaire près de chez soi, consultez l'annuaire des psychologues partenaires Mon soutien psy (sante.gouv.fr).

2) Qui peut bénéficier de Mon soutien psy ?

  • Si vous avez plus de 18 ans et que vous êtes en souffrance psychique.
  • Si votre enfant ou jeune est âgé de 3 ans à 17 ans inclus
  • Si votre enfant ou jeune présente un mal être ou une souffrance psychique légère à modérée qui suscite votre inquiétude ou celle de l’entourage (école, collège, médecin…). 

Bon à savoir

Les étudiants peuvent bénéficier du dispositif Santé Psy Étudiant, fonctionnant sur le même principe et sans avance de frais. Pour en savoir plus, consultez le site Santé Psy Étudiant.

Attention ! Le dispositif Mon soutien psy n’est pas adapté dans certaines situations qui nécessitent une évaluation par un psychiatre. C’est pour cela qu’il est important de consulter un médecin avant. Celui-ci vérifie votre état de santé et en cas de troubles sévères, il peut vous orienter vers une prise en charge plus adaptée auprès d’un psychiatre ou d’un Centre médico psychologique. À noter : en cas d’urgence ou de risque suicidaire, contactez sans délais le 3114.

3) Comment bénéficier de Mon soutien psy ? 

Trois étapes :

  1. Consulter un médecin (généraliste, gynécologue, médecin scolaire, etc.) qui, si besoin, vous rédigera un courrier d’adressage pour le psychologue.
  2. Prendre un RDV avec un psychologue conventionné et partenaire. À noter : lors de ce RDV, il faudra prendre avec vous le courrier d’adressage.
  3. Régler vos séances et vous faire rembourser. 
  •  Si vous bénéficiez d’une exonération d’avance de frais. Dans ce cas, il faudra vous munir de votre attestation de carte Vitale indiquant vos droits.
  • Autrement, vous envoyez à votre organisme d’Assurance Maladie votre feuille de soins accompagnée du courrier d’adressage de votre médecin (après chaque séance ou à la fin de plusieurs séances). 

Bon à savoir

En cas de souffrance psychique en lien avec :

  • une affection de longue durée (ALD)
  • une grossesse à partir du 6e mois
  • un accident de travail ou une maladie professionnelle (AT ou MP)

Ou si vous êtes bénéficiaires :

  • de la complémentaire santé solidaire (CSS)
  • de de l’aide médicale d’État (AME)

Vous bénéficiez du tiers payant obligatoire. Vous n’avez aucun frais à avancer et aucun envoi à faire. 

4) Quelle est la prise en charge de Mon soutien psy ?

Mon soutien psy vous permet d’obtenir une prise en charge à hauteur de 60 % par l’Assurance Maladie.

Cette prise en charge comprend : 

  • le premier rendez-vous d’entretien d’évaluation avec un psychologue conventionné (40 euros) ;
  • jusqu’à 7 séances de suivi psychologique (30 euros/séance). Ces séances ne peuvent pas faire l’objet de dépassement d’honoraires. 

À savoir : certains psychologues peuvent réaliser des séances de suivi à distance (consultation vidéo) excepté la première séance d’entretien initial réalisée uniquement en présentiel.

5) Que faire en cas d’urgence psychique ?

Vous avez besoin d’aide rapidement car vous êtes en grande souffrance ou une personne de votre entourage a des idées suicidaires. Voici les numéros à contacter en cas d’urgence : 

  • 15 : Samu,
  • 18 : pompiers
  • 112 : numéro d’appel d’urgence européen
  • ou  Prévention du suicide :  3114

Pour en savoir plus, consultez l’article consacré aux numéros utiles.

L’essentiel à retenir

  • Mon soutien psy est un accompagnement psychologique remboursé qui s’adresse aux personnes âgées de plus de 3 ans souffrant de troubles psychiques légers à modérés.
  • Pour en bénéficier, vous devez préalablement consulter un médecin, qui fera un courrier d’adressage si vous pouvez bénéficier de ce dispositif.
  • Un entretien d’évaluation et jusqu’à 7 séances d’accompagnement psychologique pris en charge par l’Assurance Maladie (60 %) et éventuellement complété par votre complémentaire ou mutuelle.
  • Le psychologue doit être conventionné et inscrit dans l’annuaire Mon soutien psy.

À consulter en complément

Paramètres d’accessibilité

Paramètres d'affichage

Choose a theme to customize the look of the site.

Paramétrer les cookies