Coronavirus: consultez les informations officielles du Gouvernement.
Un nouveau numéro pour vous aider : le numéro 0800 360 360 (services et appels gratuits).

Comment bien préparer et choisir son orientation ?

Publié le 10/10/2021 ‐ Mis à jour le 10/11/2022

Construire son projet d’orientation, c’est apprendre à se connaître, savoir s’informer et faire des choix, découvrir la diversité du monde économique et professionnel... Ce processus prend forme de manière progressive, tout au long de la scolarité, à travers les enseignements disciplinaires et des activités dédiées avec l’objectif de permettre à chaque jeune de développer les compétences et les connaissances nécessaires à une prise de décision réfléchie et éclairée pour son avenir, d’utiliser les outils d’aide à l’orientation.
Votre rôle en tant que parent est d’être aux côtés de votre enfant au cours de ce processus, de l’accompagner dans ses démarches de recherche d’information et lors des procédures d’orientation, en n’hésitant pas à solliciter de l’aide au sein de son établissement scolaire, notamment. Le point sur ce qui peut aider votre enfant à bien préparer et choisir son orientation.

1) S’informer

Pour l’accompagner dans son orientation et lui permettre d’effectuer des choix adaptés à sa situation et ses attentes, votre enfant bénéficie dans le cadre de sa scolarité d’un volume horaire dédié à l’orientation comportant notamment des rencontres avec des professionnels, des visites d’établissements scolaires, des journées portes ouvertes, des stages en entreprise, un apprentissage à la recherche d’informations sur les formations et les métiers. Ces activités, qui peuvent être organisées au sein de l’établissement scolaire de votre enfant ou en dehors lors de forum des métiers et de salons, lui donnent l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec des professionnels, des étudiants ou des professeurs et ainsi de mieux connaître la diversité des professions et des parcours de formation qui s’offrent à lui. Cet accompagnement à l’orientation va également lui permettre d’établir un bilan de ses motivations, de ses intérêts et de ses capacités.

Au niveau local, il existe des associations, qui favorisent les rencontres entre les jeunes en situation de handicap et les entreprises, du premier stage de découverte à leur insertion professionnelle, qui accompagnent les jeunes dans la découverte des métiers et leur insertion professionnelle (ex. : association Arpejeh, association Hanvol, la convention Atouts pour tous, etc.). Renseignez-vous auprès du centre d’information et d’orientation, de l’agence Cap emploi de votre lieu de résidence, notamment.

À savoir

Au niveau local, il existe des associations, qui favorisent les rencontres entre les jeunes en situation de handicap et les entreprises, du premier stage de découverte à leur insertion professionnelle, qui accompagnent les jeunes dans la découverte des métiers et leur insertion professionnelle (ex. : association Arpejeh, association Hanvol, la convention Atouts pour tous, etc.). Renseignez-vous auprès du centre d’information et d’orientation, de l’agence Cap emploi de votre lieu de résidence, notamment.

En plus de ces activités, vous pouvez accompagner votre enfant dans ses démarches de recherche d’information :

  • en participant avec lui aux salons et forums ou aux journées portes ouvertes des établissements d’enseignement scolaire ou supérieur. Lors de ces journées vous pouvez rencontrer les personnes en charge des formations, échangez avec des élèves qui les suivent et posez toutes vos questions concernant l’accessibilité des formations et des établissements et rencontrer les personnes en charge du handicap dans l’établissements visité ;
  • en encourageant la réalisation de périodes supplémentaires de stages en milieu professionnel ou d’immersion dans des formations de l’enseignement supérieur ;
  • en parlant du projet de votre enfant autour de vous. Dans votre entourage, quelqu’un exerce peut-être le métier qu’il envisage ou a peut-être suivi la formation qui l’intéresse.

Voici un ensemble de ressources clés pour vous y aider :

2) Apprendre à faire des choix

En classe de 3e, de 2nde et de terminale, votre enfant est amené à faire des choix déterminants pour sa poursuite d’études dans le cadre des procédures d’orientation mises en place.

Faire des choix, cela s’apprend et cela se prépare de manière progressive. C’est le sens de l’accompagnement prévu dans le cadre volume horaire dédié à l’orientation, qui vise à permettre à chaque jeune de développer des compétences transversales en lien avec celles développées dans les enseignements disciplinaires, telles que savoir s’autoévaluer, savoir rechercher, lire et analyser l’information, prendre une décision.  

Voici des ressources pour aider votre enfant à développer des compétences transversales, à mieux se connaître et à faire des choix :

3) Se faire accompagner

Un entretien personnalisé d’orientation est prévu pour chaque élève en classe de troisième et de terminale. Il s’agit, pour l’élève, de faire le point avec son professeur principal sur son projet d’orientation, ses centres d’intérêt et ses envies. Un entretien plus approfondi peut être organisé avec le psychologue de l’Éducation nationale en cas de besoins spécifiques ou d’absence de projet.

Parler de ses choix d’orientation avec les membres de l’équipe éducative

Au collège, comme au lycée, pour aider votre enfant à choisir son orientation, vous pouvez vous rapprocher de son interlocuteur principal au sein de l’établissement scolaire : son professeur principal. Il peut discuter avec vous du projet de votre enfant et des procédures d’orientation. Il peut également lui donner des conseils sur la formation la plus adaptée à son profil et le mettre en lien avec un psychologue de l’Éducation nationale.

Dans le cadre de l’élaboration du projet d'orientation de votre enfant, aux côtés du professeur principal, vous pouvez également vous entretenir avec l’enseignant référent si votre enfant bénéficie d’un projet personnel de scolarisation (PPS) et rencontrer le conseiller principal d'éducation.

Sachez qu’en complément, le professeur documentaliste peut aider votre enfant dans sa recherche de ressources pour élaborer son projet d’études ou professionnel au moyen de séances de recherche et de traitement de l’information.

S’entretenir avec un psychologue de l’Éducation nationale

Vous pouvez prendre rendez-vous avec le psychologue de l’Éducation nationale de l'établissement scolaire de votre enfant ou dans un centre d’information et d’orientation (CIO). Celui-ci peut effectuer un entretien d’orientation approfondi afin d’aider votre enfant à mieux se connaître et à mieux définir son projet personnel. Pour trouver le CIO le plus proche de chez vous, consultez l’annuaire des CIO disponible sur le site service-public.fr.

Accessible par mail, tchat ou téléphone, sachez que les conseillers de l'Onisep répondent également à vos questions sur l’orientation, les filières de formation et les métiers. Votre enfant ou vous-même pouvez les contacter par téléphone gratuitement au : 01 77 77 12 25 ou pour les académies de Martinique, Guadeloupe et Guyane au : 05 96 53 12 25. Pour une bonne qualité d’échange avec le conseiller :

  • préparez votre entretien téléphonique ;
  • recensez toutes les informations qui vous semblent utiles à partager avec lui ;
  • faites la liste de tous les sujets que vous voulez aborder ;
  • ayez de quoi noter les conseils et les réponses…

Et surtout, n’hésitez pas à rappeler si besoin ou à demander, si vous possédez une adresse mail, des compléments d’information écrits que vous recevrez dans les jours suivants.
Pour en savoir plus, consultez sur le site de l’Onisep l’article « Mon orientation en ligne ».

À savoir

L’association Tremplin études-handicap-entreprises propose un accompagnement à tout lycéen (à partir de la seconde) ou étudiant en situation de handicap non temporaire et s’adresse aux jeunes diplômées (de moins de 2 ans) à la recherche de leur premier emploi. Cette association accompagne votre enfant qu’il soit en réflexion sur son orientation académique/professionnelle, à la recherche d’un stage, d’un job d’été ou d’un contrat en alternance. Elle encourage les lycéens et les étudiants en situation de handicap à poursuivre leur parcours vers des études supérieures et les prépare tout au long de leurs études à leur future insertion professionnelle par un accompagnement individualisé.
Pour en savoir plus, consultez le site de l’association Tremplin.