Coronavirus: consultez les informations officielles du Gouvernement.
Un nouveau numéro pour vous aider : le numéro 0800 360 360 (services et appels gratuits).

Peut-on changer de voie ou de spécialité au lycée ?

Publié le 02/10/2021 ‐ Mis à jour le 10/11/2022

La spécialité choisie par votre enfant ne correspond pas à ses attentes ? Votre enfant a des difficultés pour s’adapter à la voie choisie ? Si votre enfant regrette son orientation, sachez qu’il est possible de demander une réorientation du parcours. Par ailleurs, depuis la rentrée scolaire 2021, les nouveaux lycéens bénéficient d’une période de consolidation de l’orientation permettant de corriger les éventuelles erreurs d’orientation. Grâce à un accompagnement renforcé, ils peuvent confirmer ou faire évoluer leur projet en changeant de formation sans attendre la fin de l’année scolaire.

1) Première étape : consulter l’équipe pédagogique

Si votre enfant souhaite se réorienter en passant de la voie générale et technologique à la voie professionnelle, vous devez en discuter avec l'équipe pédagogique, en particulier avec son professeur principal, son enseignant référent, s’il bénéficie d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS), et le psychologue de l’Éducation nationale). L’avis du psychologue de l’Éducation nationale est très utile, notamment pour vérifier l’adéquation de la filière choisie avec le nouveau projet professionnel. Il en va de même si votre enfant est scolarisé en première ou en terminale, et qu’il souhaite changer de série de baccalauréat ou de spécialité de diplôme. C’est avec l'aide de son professeur principal et du psychologue de l’Éducation nationale que votre enfant construira son projet d’orientation.

Le chef d'établissement prend sa décision après avoir demandé l'avis du conseil de classe. Il peut conseiller que votre enfant suive un dispositif de remise à niveau ou un stage passerelle.

2) Deuxième étape : adresser une demande écrite

Votre enfant peut changer de voie d'orientation, en cours ou en fin d'année, sur demande écrite, après avis du conseil de classe.

La procédure de demande varie selon que la réorientation implique ou non un changement d'établissement scolaire :

  • changement dans le même établissement : vous devez envoyer une demande écrite au chef d'établissement qui a 1 mois pour vous répondre. Il prend sa décision après avis de l'équipe pédagogique et selon les capacités d'accueil de l'établissement ;
  • changement dans un autre établissement : vous devez envoyer une demande écrite au directeur académique des services de l'Éducation nationale (Dasen). Il prend une décision après avis du chef d'établissement d'accueil.

Le chef d'établissement étudie votre demande en tenant compte de l'intérêt de votre enfant, de ses résultats et des possibilités d'accueil de l'établissement demandé.

À savoir

En cas de refus du chef d'établissement d'accorder le changement de voie ou de spécialité sollicité, vous disposez de solutions de recours :

  • faire un recours hiérarchique auprès du Dasen ;
  • saisir par courrier ou par mail le médiateur académique ;
  • faire un recours devant le tribunal administratif si le chef d'établissement refuse le changement de filière malgré la saisine du DASEN et/ou du médiateur académique.

3) Troisième étape : effectuer un stage passerelle

Les établissements peuvent organiser des stages passerelles pour faciliter les changements d’orientation.

Le stage passerelle a pour objectif d'apporter les compléments d'enseignement indispensables à un changement d'orientation. Ce stage s'adresse aux lycéens des voies générale, technologique et professionnelle désirant changer d'orientation, en cours ou en fin d'année, en priorité aux élèves scolarisés en classe de première générale ou technologique souhaitant changer de série, ou souhaitant passer dans la voie professionnelle ou inversement.

De façon exceptionnelle, ce stage peut concerner les élèves des classes terminales de l'enseignement général et technologique : dans ce cas, le stage doit avoir lieu dès les vacances de Toussaint pour un changement d'orientation le plus tôt possible dans l'année.

Le contenu, la durée et les modalités d'organisation du stage vous sont communiqués pour accord. Votre enfant peut être amené à réaliser tout ou partie de son stage dans un autre établissement que le sien, en accord avec les chefs des établissements concernés.